14.03.2020 - Comment bien choisir le nom de sa marque

Et oui, nous y sommes tous et toutes confrontés, pour une raison souvent purement d’identité, mais aussi commerciale.

La marque est ce qui vous représentera, ce qui sera votre première égérie, face à ceux que vous voulez convaincre.

Elle est nécessaire pour vous démarquer de la concurrence – oui, même si vous êtes dans un marché de niche !

Votre nom peut être important, mais pas seulement... En effet, vous ne pourrez pas utiliser comme bon vous semble votre nom de famille par exemple. En effet, il a une sorte de "copyright" dû au fait que vous n’êtes pas le ou la seule à le porter. Cela engendre par exemple un problème de dépôt de marque la INPI (Institut national de la propriété industrielle) – il y a beaucoup dans règles à suivre dans cette procédure de dépôt.

Ensuite, le nom de votre marque ne doit pas être trop long, ce qui est de plus en plus difficile, puisque la concurrence augmente.

Il doit être court – 2 à 3 syllabes – et être facile à prononcer en français, mais aussi en anglais (si possible).

Il est aussi important que le nom soit le plus court possible pour être facilement prononçable, mais aussi plus facile à écrire (attention aux noms avec plus de deux consonnes à la suite – pas intuitif).

Une carte de visite avec un nom de marque qui n’en finit pas, sera un frein énorme pour toute personne qui regardera brièvement votre carte (cela ne doit pas être un effort), pareil pour un nom de site trop long.

Si vous devez protéger le nom de votre marque - ce qui est vivement recommandé si votre projet est à long terme, vous devrez faire un dépôt à l’INPI, aujourd’hui ou demain, et moyennant finance. 

Vous devez donc au préalable vérifier si vous pouvez utiliser commercialement le nom que vous avez choisi – voir s’il n’est pas déjà "pris" -, mais aussi vérifier les catégories (classifications de Nice), dans lesquelles vous voulais déposer votre marque.

Dans tout ce qui est en rapport avec les bijoux, accessoires, prêt-à-porter, art de la table,… - car oui, votre business peut évoluer, donc c’est maintenant qu’il faut y penser -, regardez les classifications 9, 14, 21, 24, 25,… Mais c’est à vous de bien lister toutes les classifications existantes et de lire attentivement ce qu’elles contiennent

Aussi, vous pourrez trouver dans une classification qu’un seul article qui vous intéresse, au milieu de beaucoup, il sera donc à vous de voir si l’achat d’une classification vaut le coup (au-delà de trois classifications de Nice, il faudra payer plus cher).

Le nom auquel vous aurez pensé est très important, mais il doit être en accord avec les disponibilités sur Internet !

Ce sujet est très important, car ici je vous parle de votre nom de domaine (nom de votre site internet).

Avant de finaliser de choix de votre nom de marque – peut-être même tout au début - vous devriez vérifier si le nom de domaine que vous avez choisi n’est pas déjà pris – en .FR mais aussi en .COM 

Avoir les deux domaines nationaux (FR et COM) est nécessaire, pour vous prévenir un minimum d’un site concurrent qui pourrait se greffer sur votre business. Vous n’aurez juste qu’à rediriger le COM sur le FR, pour que tout soit sur un seul domaine (vous pouvez répéter cette redirection avec les autres .XX).

Malheureusement, vous comprendrez à ce moment que toutes les recherches en amont sur lesquelles vous avez passé beaucoup de temps, risquent de devoir repartir de zéro

Plus le temps avance, moins il y a de choix pour les noms de domaine, surtout si vous avez des idées bien arrêtées - pas trop long, lisible, simple à dire et à écrire.

Avec tout cela, ne pas oublier votre logo, fait sous forme de Vecteur… 

Même si j'ai simplifié au maximum les détails de ces points importants, prenez votre mal en patiente, et si vous suivez ces quelques conseils, les mauvaises surprises seront plus rares :)